Traitement de forages et de puits sans produits chimiques (Hydropuls®)




La société a souhaité proposer un procédé respectueux de l'environnement à ses clients. A cette fin EAU FORTE dispose d'une unité de traitement Hydropuls® et d'une licence exclusive sur le territoire français.

Principales applications de l'hydropuls®

 

Types de mises en oeuvre

Types d'applications

Nature du tubage

Régénération

Forages ou puits d'eau potable, minérale, industrielle, doublets géothermiques

 

 

Acier noir, inox, PVC fentes horizontales, buses béton à drains rayonnants ou barbacanes, PEHD, OBO et trou nu

 

 

 

Mise en place de massif filtrant

Développement de forages et remobilisation de boues de forages

Dépollution de nappe (remobilisation de polluants)

 

Piézomètres de prélèvement

 

Il s'agit d'une nouvelle méthode de traitement des forages permettant, sans adjonction de produits chimiques, la régénération des forages anciens, une meilleure mise en place du massif filtrant et un développement des forages neufs en fin de travaux.

 

Régénération de forages anciens

Les forages anciens sont sujets à des phénomènes de colmatage dus à des minéralisations et des développements de films bactériens qui affectent les crépines du tubage, le massif filtrant et le terrain environnant. L'onde de choc générée par le procédé Hydropuls® va, de par sa pénétration radiale d'une dizaine de mètres, briser les concrétions qui entravent la libre circulation de l'eau.
 


Mise en place de massif filtrant

Le massif filtrant (sable calibré) est descendu à l'extrados du tubage sur la partie crépinée de manière gravitaire. Il sert de filtre pour empêcher la production de fines. Du fait de l'irrégularité de la paroi forée, des ponts (absence de sable) vont se créer et ainsi diminuer l'efficacité du massif filtrant. Les ondes de chocs produites par le procédé Hydropuls® vont remobiliser le sable afin que le massif filtrant soit réparti de manière homogène.


Développement de forages neufs

Le développement vise à nettoyer la périphérie du forage pour augmenter le débit d’exploitation. Cela consiste à éliminer les éléments fins qui colmatent naturellement le terrain et la boue de forage utilisée lors de la foration. Il s'agit également d'agrandir et multiplier les fissures dans les roches massives fissurées.

La productivité de l'ouvrage pourra être considérablement améliorée par le traitement Hydropuls® sans les inconvénients des procédés habituels (surpompage, pompage alterné, pistonnage, lavage aux jets d’eau sous pression, injection d'acides et/ou de polyphosphates, développement à l’émulseur…).



Description du procédé Hydropuls®


Le principe fondamental de la génération d’impulsions par l’expansion soudaine d’un gaz ou d’un fluide hautement comprimé est appliqué depuis le début des années cinquante dans l’exploration sismique tout comme dans l’extraction pétrolière dans le cadre de différentes tâches. Au début des années quatre-vingt-dix, on a mis au point les premières modifications de la technique des impulsions pour l’utilisation comme procédé de régénération des puits.

Le principe de fonctionnement consiste à générer des séquences d’impulsions de pression par entrée pulsée de portions de gaz ou d’eau sous haute pression au moyen d’un générateur d’impulsions introduit dans le puits sur un tuyau armé. Le générateur d’impulsions est équipé d’un système de soupapes qui permet de libérer l’énergie accumulée dans le générateur sous forme de gaz ou d’eau sous haute pression avec des temps de commutation très courts (millisecondes), en générant des ondes de choc hydrauliques. Dans le même temps, le changement soudain de volume produit un effet de cavitation qui provoque la formation d’une « bulle de vide » qui finit par s’effondrer en produisant un « effet de souffle » hydraulique.

L’effet alternant de la charge et de la décharge de pression provoque la désagrégation des fractions de grains fins, de dépôts minéraux, etc., accumulés dans la couche de graviers et l’espace lacunaire de la nappe aquifère. Les matières désagrégées sont transportées par l’ « effet de souffle » au centre du puits où elles sont pompées.

Ce procédé est un procédé homologué selon DVGW Merkblatt (Notice) W 130.


alt : hydropuls_brunnen.swf

 

Caratéristiques du procédé Hydropuls®

 

La vitesse de la génération d’impulsion est de 2000 m/s env. et est réglable dans un certain spectre en cours d’opération :

  • il en résulte une impulsion douce de pression qui permet de traiter les matériaux de soutènement tels que PVC, PEHD, OBO et céramique ;

  • production de séquences d’impulsions de pression dont l’ordre chronologique peut être adapté en cours d’opérations : en fonction des caractéristiques du puits, le procédé peut être réglé plus intensivement ou plus délicatement ;

  • la hauteur de la pression de sortie de l’impulsion est variable, ce qui permet également une adaptation au matériau de soutènement et à l’état du puits ;

  • application rapide et économique avec des conséquences techniques moindres.




1

Bouteilles d'azote

6

Tuyau sous pression

2

Générateur électrique

7

Générateur d'impulsions

3

Dévidoir de flexible

8

Air-lift

4

Unité de commande

9

Massif filtrant

5

Trépied avec poulie de guidage et compteur de profondeur

10

Nappe aquifère




Les avantages du procédé hydropuls®

Le procédé hydropuls® est du point de vue écologique un procédé totalement sans risques, puisque son application ne recourt à aucun apport de matières étrangères dangereuses pour l’environnement telles que les produits chimiques et les gaz explosifs. Il possède une grande profondeur de pénétration (jusqu'à 15 m) associée à une grande facilité de dosage et à une efficacité prouvée.
 

 

Générateur d'impulsions GIII

 

Treuil hydropuls®

 

Mise en oeuvre de l'hydropuls®